Plomelin. La Distillerie des Menhirs sort sa dernière création

  • Loïg Le Lay, commercial de la Distillerie des Menhirs à Plomelin, présente Ed Gwenn, la dernière création de l’entreprise familiale.
    Loïg Le Lay, commercial de la Distillerie des Menhirs à Plomelin, présente Ed Gwenn, la dernière création de l’entreprise familiale. | Ouest France

Par Ouest France

À Plomelin (Finistère), la Distillerie des Menhirs propose depuis mardi 14 juin, sa dernière création : Ed Gwenn, un whisky à la robe pâle et au goût fruité.

La Distillerie des Menhirs a pour habitude de proposer des produits qui sortent de l’ordinaire. Après avoir été les premiers à lancer un whisky de blé noir (Eddu), en 1999, ils se mettent désormais au whisky d’orge, plus classique. Quatre années de travail ont été nécessaires à la création d’Ed Gwenn (céréale blanche en breton). Et le produit final a de quoi surprendre.

Élaboré avec de l’orge, Ed Gwenn a la particularité d’être distillé à la colonne, une seule fois, et d’être vieilli dans des fûts usagers. Le résultat ? Un liquide clair aux notes de fruits exotiques.  » Avec Ed Gwenn, on est beaucoup sur le côté mangue, ananas, banane flambée, commente Loïg Le Lay, commercial de la distillerie basée à Plomelin (Finistère). Il ne ressemble à aucun autre whisky que l’on peut trouver sur le marché actuel, ce côté exotique on ne le retrouve nulle part « , ajoute-t-il, pas peu fier de  » casser les codes. « 

4 000 bouteillesLa Distillerie des Menhirs, c’est avant tout une histoire de famille. Créée en 1986 par Guy Le Lay, le père de Loïg, l’entreprise emploie aujourd’hui dix personnes. Parmi elles, cinq sont de la famille Le Lay. Si le paternel est l’instigateur de nombreux projets, Ed Gwenn, c’est une idée commune, avec ses trois fils.

Profondément ancrée dans la culture bretonne, la famille a à cœur de mettre en valeur sa région. L’orge utilisé pour la production d’Ed Gwenn est bien breton :  » On l’achète à une coopérative basée à Landerneau, Triskalia « , explique le commercial.

4 000 bouteilles de la dernière création de la Distillerie des Menhirs seront mises en vente cette année. Commercialisé entre 55 et 60 €, le whisky sera vendu chez certains cavistes.  » Avec ses 45 °C, Ed Gwenn s’adresse plutôt à un public spécialisé « , précise Loïg Le Lay.